vendredi 31 décembre 2010

Pour terminer l'année

Pour terminer l'année, une fable d'Esope :

Deux amis qui voyageaient ensemble, traversaient une forêt lorsque surgit une ourse qui leur barre le chemin.
Aussitôt l'un des deux hommes grimpe sur un arbre pour se cacher. Se sentant sur le point d'être pris, l'autre se laisse tomber sur le sol et fait le mort. L'ourse s'approche, tend son museau et se met à le flairer un peu partout. le pauvre voyageur retient sa respiration ... car à ce que l'on dit, les ourses ne touchent pas à un cadavre ! Dès que l'ourse se fut éloignée, l'autre homme descendit de son arbre. Curieux il voulait savoir ce que l'animal avait bien pu dire à l'oreille de son compère. "De ne plus voyager désormais avec des amis qui vous laissent tomber en plein danger" répondit le rescapé.
La fable montre que c'est dans les épreuves que l'on reconnait ses vrais amis.

Tous mes vœux très sincères de joie et d'amitié pour la nouvelle année ! 

jeudi 30 décembre 2010

Fidélité

Une étude est parue en mars 2010, dont nous n'avons, à ma connaissance, pas entendu parler.

C'est une étude qui prouverait, scientifiquement, que les hommes fidèles ont un quotient intellectuel plus élevé que les autres. Cette étude a été publiée en mars 2010 dans le "Social Psychology Quaterly".

C'est le dr SATOSHI KANAZAWA, psychologue évolutionniste de la London School of Economics  qui l'affirme. Cela aurait à voir avec notre évolution au cours des millénaires.

Ce chercheur fait de nombreuses vagues avec ses déclarations fracassantes sur nombre de sujets controversés.

Sa théorie selon laquelle les gens plus intelligents ont évolués plus rapidement, et sont plus capables de continuer à évoluer paraît évidente. D'autres de ses théories restent à démontrer, comme le fait que les poseurs de bombes agiraient ainsi car ils seraient en manque de sexe ...

Bizarrement, cette étude ne concerne pas les femmes. Sans doute sommes-nous naturellement en avance sur l'évolution !!!!!

mercredi 29 décembre 2010

Y-a-t-il un pilote ?

Y-a-t-il un pilote dans la ville en cette période de neige et de verglas, si pénible pour beaucoup ? Il semble bien que non.

Le maire actuel est, paraît-il, parti en vacances, c'est son droit, mais il est évident que c'est la gabegie ....

Les employés municipaux font ce qu'ils peuvent. Les élus sont invisibles. Ce sont eux les responsables, pas le personnel municipal.

En réponse à ma chronique de lundi, j'ai reçu l'accord d'une élue pour participer à un groupe d'intervention d'élus ...

Ce n'est pas beaucoup et pourtant, même s'ils s'en défendent, je sais qu'ils sont très nombreux à lire cette chronique. Seraient-ils tous en vacances ou peu enclins à prendre un balai et une pelle pour aider nos concitoyens ???

Les élus ont-ils tous balayé devant leur porte ? J'ai reçu la photo d'une maison dans laquelle un élu important est supposé habiter. Le trottoir très étroit et verglacé n'a pas été nettoyé depuis le début des intempéries. 

Difficile dans ce cas de faire des incitations au civisme !!!

Note amusante : nous savons tout des vacances du président de la République, et des ministres, mais nous ignorons tout de celles de nos élus actuels.

Seraient-ils si importants, que cela confinerait au "secret défense" ou bien cela cadrerait-il mal avec leur posture affichée, se voulant proches des déshérités?

mardi 28 décembre 2010

Religion

En cette période de Noël, fête importante pour les chrétiens du monde entier, il y a des attaques, et des assassinats dans des églises, et des communautés chrétiennes en Afrique et au Moyen Orient.

Ces attaques sont revendiquées par des groupes d'extrémistes musulmans dans la plupart des cas.

Ce qui démontre une fois de plus que ces fanatiques ne connaissent pas leur religion et font une interprétation erronée du Coran.  

Fanatisme et excès font partie des onze degrés d'incroyance dans le Coran, à la 9ème place. "Tout excès est rejeté par le Coran tandis que la tolérance et le respect  sont au contraire valorisés", selon MALEK CHEBEL qui est un anthropologue des religions et un spécialiste de l'islam. Son dictionnaire encyclopédique du Coran permet de mieux comprendre les concepts de cette religion et donc de ses pratiquants. 

Au chapitre de la tolérance religieuse  on peut lire que le Coran admet l'existence des autres religions et recommande très clairement aux musulmans de les respecter (II 256) :" pas de contrainte en religion"

La sourate CIX intitulée "les Incroyants" est explicite.

Ces fanatiques font un tort considérable à tous les musulmans qui souhaitent vivre et pratiquer leur religion en paix. Ils donnent une image déplorable, et beaucoup, par syllogisme, associent les musulmans et les  intégristes. 

Cette religion fait partie des trois religions dites "du Livre" et sont toutes monothéistes, avec un "ancêtre" commun : ABRAHAM.

Par la connaissance de nos différences mais aussi de ce qui nous lie (Jesus et Marie sont dans le Coran, ainsi que l'ange Gabriel), on doit pouvoir travailler ensemble pour une meilleure entente.

Respecter les autres religions c'est aussi se respecter.

lundi 27 décembre 2010

Propositions

Devant l'impéritie des pouvoirs publics départementaux, nous ne pouvons pas grand chose. Par contre devant celle de nos pouvoirs locaux, nous pouvons réagir, car il n'est pas admissible que la plus grande partie des trottoirs de notre ville soient impraticables. Rue du général Leclerc, sur une grande partie, le trottoir est une véritable patinoire, et je n'exagère pas.

Je formule donc deux propositions:

- la première : le maire actuel devrait faire passer une circulaire, rappelant aux habitants la règle en matière d'entretien devant chez soi. Un avertissement pourrait être délivré aux récalcitrants. 

- la deuxième : les employés municipaux ne peuvent tout faire, en cas d'évènements exceptionnels comme en ce moment. Donc je propose de créer une sorte de brigade d'intervention avec les élus pour aider et seconder nos employés municipaux.

À mon sens cela aurait pour effet, d'une part, de montrer à nos concitoyens que les élus ne sont pas là, uniquement pour parader, écharpe au vent, ni pour consommer moult boissons, dans les divers pots. Et d'autre part, cela aurait un effet d'exemplarité, du moins on peut l'espérer.

Les élus seraient ainsi UTILES et cela permettrait également de venir en aide à des personnes seules, malades ou trop âgées, qui actuellement n'osent plus sortir de chez elles. Et l'on peut espérer que cela "collerait la honte" aux inciviques de notre ville.

Dernier avantage : je crois que cela créerait des liens entre tous, ce qui ne pourrait qu'être bénéfique.

Je ne fais pas que proposer, je suis aussi volontaire pour participer. On commence quand ?

jeudi 23 décembre 2010

Cerveau

Au cours du dîner de Noël du personnel, j'ai soutenu l'idée que l'on pouvait apprendre à tous les âges. Mes interlocuteurs étaient sceptiques, en raison de la diminution de nos neurones et de leurs synapses.

Et pourtant l'on sait maintenant que si nous avons environ 100 milliards de neurones, et que ne les utilisons pas tous, de nombreuses zones de notre cerveau sont capables de produire de nouveaux neurones à partir de cellules gliales. C'est ce qu'une équipe de chercheurs attachés à l'Institut Pasteur et au CNRS  a démontré. Ces travaux ont été publiés dans NATURE NEUROSCIENCE.

Ces chercheurs ont également démontré que les neurones naissant peuvent être stimulés par la lumière. Ce qui permet d'ouvrir une voie thérapeutique pour les maladies neuro dégénératives.

Depuis des années il était convenu que le vieillissement s'accompagnait de la perte des neurones, mais l'on sait maintenant que la chute du nombre de neurones n'est pas significative dans le vieillissement normal. La mort neuronale ne serait pas la cause d'un déclin fonctionnel.

Les recherches sur le cerveau et son fonctionnement en sont encore à leurs débuts. De nouvelles machines d'imagerie médicale au centre Neurospin du CEA, permettent d'accéder à des parties de notre cerveau que l'on ne pouvait visualiser jusqu'à présent.

On trouve aussi d'autres articles sur les sites : NATURE, Plos one, INSERM, le magazine de la cite des sciences, CEA ...

Tout cela est passionnant. Le tout étant qu'il faut entretenir son cerveau intelligemment, si l'on veut le conserver longtemps ...

mardi 21 décembre 2010

Écologie

Dimanche, l'émission de France 5 "C'est politique" a été très réjouissante.

Nicolas Demorand recevait Nathalie Kosciusko-Morizet. Vous pouvez revoir l'émission, si vous l'avez manquée, sur le site de la chaîne.

NKM, connait parfaitement son sujet et à aucun moment le journaliste n'a pu la mettre en difficulté, ce qu'il essaie toujours de faire, quand il a un ministre actuel en face de lui. On peut même dire qu'il a été dominé pendant toute l'émission, car lui ne connaissait pas parfaitement son sujet.

La ministre lui a soutenu, que l'écologie, contrairement à ce qu'on essaie de nous faire accroire, n'est pas de gauche. C'est une conviction qui dépasse les partis. Il y a longtemps que j'en suis convaincue. 

Les partis traditionnels sont trop conventionnels, il faut pouvoir penser l'avenir avec des schémas différents, et imaginatifs, si nous voulons être efficaces.

Mais il est si difficile de vaincre les vieilles habitudes ....

Étrange, mais il paraît que l'adjoint aux travaux, que l'on voit si souvent aux terrasses quand il fait beau, est totalement invisible depuis qu'il neige. Craindrait-il les remarques désobligeantes, que l'on entend beaucoup ces temps-ci ?

dimanche 19 décembre 2010

Neige

Il a encore beaucoup neigé, et toujours aussi peu de trottoirs dégagés par les riverains. Ce qui n'empêche pas nombre de nos concitoyens, de "râler" auprès de la ville.
Le parc, ce matin
Hier soir, nous avions la traditionnelle soirée de Noël du personnel de la ville, de la communauté et du CCAS. Ce qui a permis au maire actuel de rappeler qu'il faut déneiger devant chez soi. À croire qu'il a lu avec attention, ma chronique du 9 dernier !!! (je rigole, comme dirait mon petit-fils).

Soirée agréable, bon repas, vins excellents, si j'en crois ceux qui en ont bu. Je suppose que le maire actuel les a choisis à son goût... J'espère que tout le monde est rentré sans encombre.

Avec un conseiller municipal nous avons recherché dans nos mémoires, depuis quand nous n'avions pas vu autant de neige à Villers. Nous sommes tombés d'accord sur le fait que ce devait être en février 1978. 

C'est très beau, mais je pense aussi aux employés de la voirie qui sont sur le pont, pendant que nous sommes bien au chaud.

vendredi 17 décembre 2010

Pour rire

Je ne me trompais pas hier en disant qu'il fallait sans doute dire "trêve de fin d'année" au lieu de parler de Noël.

À la fin du conseil le maire actuel nous a bien souhaité de "bonnes fêtes de fin d'année". Il ne faut surtout pas parler de Noël. Comment fait-il s'il a des petits enfants ?

Il est vraiment trop prévisible ...

Conseil du 16 décembre

Avant le conseil nous avons eu une présentation d'un projet intéressant pour le quartier de la route de Paris.

Ce projet fait beaucoup référence à la ville de Bois-Guillaume près de Rouen qui a développé, il y a quelques années,  un quartier le plus naturel possible.

En pensant au développement futur de la ville, nous étions allés visiter, le 1 octobre 2005, un quartier réservé à des primo accédants, près d'Elbeuf, puis le parking du Zénith de Rouen qui a la particularité d'être un parking "vert". La plus grande partie est herbeuse, les voies d'accès en gravillons, et la gestion des eaux pluviales est assurée par de petites noues, des arbres et des fleurs, qui permettent ainsi l'écoulement naturel des eaux. Seule une petite partie de ce parking, près des constructions est en "dur".

Une vue du parking du Zénith

Ensuite nous étions allés visiter le quartier "vert" de Bois-Guillaume. La priorité y est donnée aux piétons, aux circulations douces. On peut passer en voiture, mais très doucement. Partout des noues pour récupérer les eaux pluviales. Une place de village est reconstituée avec une halle.

Ce quartier est composé de petits immeubles et de maisons de qualité.

Le projet qui nous a été présenté s'en inspire. En réservant une place pour quelques entreprises ou commerces. Il me semble cependant que la part réservées aux lotissements est trop importante. 

L'idée la plus intéressante vient du projet de récupération des eaux pluviales et du traitement des eaux usées.

Les photos présentées ont été faites par madame Manière, architecte de Villers, le 1er octobre 2005.

La plus grande différence, avec l'équipe actuelle, c'est que lorsque ce projet de visite avait été décidé, ce n'était pas en catimini. Tous les élus pouvaient venir, même ceux de l'opposition. Des architectes étaient présents, ceux du CAUE par exemple, le directeur des services techniques, la directrice générale....

Pour cette visite-ci, nous n'avons même pas été informés. Le maire actuel parle d'une large concertation. Pas avec tous les élus. C'est une attitude rétrograde. Il semble que pour lui tous les cotteréziens ne soient pas égaux. C'est une forme de discrimination.

Une vue des petits immeubles.


jeudi 16 décembre 2010

Portes du Valois

Ce soir, conseil municipal, précédé d'une réunion plénière (c'est à dire sans public) pour nous présenter les projets du maire actuel pour ce que nous appelons "la route de Paris".

Je dis bien, les projets du maire, car il semble avoir décidé sans que les élus soient au courant.  C'est à peu près ce qu'il a dit à la Sainte Barbe, aux pompiers présents. Puisque selon ses dires, il leur a annoncé en avant première,  qu'il avait réservé un terrain pour la construction d'une nouvelle caserne. Et que les élus en seraient informés ce soir.... 

Le plus étonnant, c'est que les casernes de pompiers sont du ressort du conseil général, et qu'il ne semble pas que Villers soit inscrit pour l'instant. Mais peut-être a-t-il des informations autres, en raison de ses liens politiques...

Comme je le disais hier, c'est sans doute ce qu'il appelle, la communication transparente.

Quant au conseil très très peu de délibérations, mais le débat d'orientations budgétaires.

Je suppose qu'après avoir assisté, mardi, à la formation sur le diagnostic financier, l'année prochaine,l'adjoint chargé des finances, nous présentera un débat d'orientations sensiblement différent.

Demain c'est le tour du conseil communautaire : 7 délibérations.

Ce matin nous avons enfin reçu le compte rendu du dernier conseil. C'est la première fois qu'il a été nécessaire de le réclamer.

Il serait souhaitable que le maire actuel, après avoir pris le temps de la réflexion pendant la trêve de Noël, prenne de bonnes résolutions. 

Peut-être devrais-je dire trêve de fin d'année, pour celui qui confond laïcité et intolérance. Après tout Noël est avant tout une fête religieuse. 

Je me demande dans combien de temps des gens comme lui vont demander la suppression de la Pentecôte, de Pâques, de la Toussaint..... Trop de rappel de la religion catholique ..... Deux mille ans d'histoire de notre pays rayés d'un coup. Remarquez qu'il essaie bien de rayer ses opposants. 

mercredi 15 décembre 2010

Diagnostic

Hier, journée de formation, avec l'Union des Maires. Le sujet était " le diagnostic financier ".

Cette formation avait pour but de nous apprendre à faire une analyse financière rétrospective, pour pourvoir ensuite faire une analyse financière prospective.

En un mot, il faut bien connaître l'état financier de la ville pour pouvoir programmer des investissements.

Il faut bien garder à l'esprit que des investissements comme des cantines, des crèches, qui ont besoin de beaucoup de personnels pour fonctionner, coûtent chaque année, en fonctionnement, 40% de leur coût de construction.

On dépense 100 en construction et ensuite, tous les ans ont a 40 de dépenses de fonctionnement.

Il faut donc beaucoup réfléchir avant de se lancer.

D'autres investissements, qui nécessitent moins de personnels, coûtent environ 25% chaque année en fonctionnement.

Le formateur nous a donné les règles pour établir notre diagnostic sur plusieurs années.

C'était particulièrement intéressant. J'avais établi un comparatif de l'évolution des dépenses de la ville depuis 2001, mais je m'aperçois qu'il faut que je rajoute de nombreux calculs et indicateurs pour avoir une véritable analyse comparative.

Rien à voir avec ce qui précède, mais aujourd'hui, 15 décembre, nous n'avons toujours pas reçu le compte rendu du conseil du 18/11. Serait-ce en raison des attaques excessives et déplacées du maire actuel envers son prédécesseur ? J'ai réclamé ce compte rendu. Bizarre, bizarre, on ne trouve plus sur le site de la ville les comptes rendus des divers conseils.

C'est sans doute ce que l'on appelle une communication transparente...


lundi 13 décembre 2010

Verglas, suite

À la suite de ma chronique de jeudi dernier, j'ai reçu plusieurs photos, pour me monter l'état des trottoirs dans plusieurs quartiers. Je ne vais pas vous les montrer, j'espère simplement que les personnes qui me les ont envoyées rappellerons à leurs voisins qu'ils doivent nettoyer.

Je sais que ce n'est pas facile, la réponse habituelle étant, "je paie des impôts, je n'ai pas à faire çà". 

Il faut espérer que le prochain bulletin à la gloire du maire actuel n'oubliera pas de rappeler la règle qui est la même partout. Je sais que beaucoup ne le lisent pas. Il faudrait sans doute faire une page "Informations vraiment importantes", pour attirer l'œil.

J'ai reçu aussi des photos montrant l'état des rues. Là c'est différent. Je sais, par expérience, que les employés des services techniques, sont sur le pont dès que de la neige (ou du verglas) est annoncée et qu'ils se lèvent très tôt, dès 4 ou 5 heures, pour commencer à saler. Je ne pense pas que ce soit changé.

Le souci c'est que ce sont les rues principales qui sont salées en premier, et on ne peut éviter la " gadoue " dès que cela commence à fondre avec le passage des véhicules.

Pour la place, un autre sel est normalement utilisé, moins agressif. Il coûte un peu plus cher. J'espère que l'équipe actuelle continue à utiliser ce produit, mais il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement. 

C'est vrai qu'en hiver il peut neiger et cela peut contrarier nos plans. C'est comme les feuilles qui tombent en automne....

Nous sommes tellement habitués à faire tout ce que l'on veut, au moment choisi que l'on supporte difficilement ce qui peut nous retarder. Mais ce sont les aléas du temps que nous ne maîtrisons pas. Pas de quoi dramatiser. 



dimanche 12 décembre 2010

Décorations de Noël

Lu sur la lettre de Maison à part: la ville de Paris a innové cette année en installant des luminaires faits avec des bouteilles plastique !

Il y a 26 lustres, quatorze suspensions et 6 arbres  de 4 mètres de haut constitués de bouteilles ayant été récupérées et déformées par la chaleur. Toutes ces innovations sont équipées d'ampoules basse consommation.

L'idée de la mairie est d'inciter le public au tri des déchets.
                        
Et des actions de sensibilisation sont mises en place. Chaque jeudi la ville organise des animations sur la place Andre Malraux.

Le designer Fabrice Peltier a créé des sapins que l'on peut acheter à la Designpack Gallery. Et pour chaque sapin, à monter, 2 € sont reversés au WWF qui utilisera cet argent pour replanter et entretenir des forêts. Le recyclage, une idee lumineuse

Son site: http://www.designpackgallery.fr/designpack-evenement.php que je vous conseille d'aller voir,  contient  toutes les explications du créateur, et sa conception du recyclage. La photo vient de ce site.

On pourrait peut-être s'en inspirer, mais sans doute est-ce trop d'avant-garde. Il faudrait faire une bonne campagne d'explications avant. Pourquoi pas avec les écoles ?


jeudi 9 décembre 2010

Verglas

Il a beaucoup neigé, il fait froid, il y a du verglas. Mais pourtant, très peu de trottoirs nettoyés.....

C'est pourtant une obligation pour les riverains, d'avoir à dégager un espace devant leur habitation, ou leur commerce, pour permettre une circulation sans risque.

Il y a  un arrêté en ce sens, pris au vu des articles 99 et 100 du règlement sanitaire départemental, et vu les articles 2212-1 et 2212-2 du Code des Collectivités Territoriales.

Je vous le livre in extenso, car je n'en ai pas trouvé trace dans le bulletin du maire actuel. Sans doute un oubli.

Article 1: dans toutes les rues, les propriétaires, ou le cas échéant, les locataires sont tenus d'assurer le nettoyage des caniveaux et des trottoirs.
Par temps de neige, ils sont tenus de dégager un passage sur le trottoir devant leur propriété.
En cas de verglas, ils sont tenus de mettre en œuvre tout moyen visant à prévenir la chute des passants et à garantir la sécurité de la circulation piétonne.
Les grilles placées sur les caniveaux devront également être maintenues en état de propreté de façon à garantir un écoulement aisé des eaux pluviales.


Il est donc inutile de s'en prendre aux employés des services techniques, qui font un énorme travail. Je sais par expérience  que beaucoup "râlent" quand leur trottoir est enneigé, au lieu de prendre une pelle et un balai.

Il est souhaitable aussi de nettoyer le trottoir de voisins malades ou trop âgés, et de s'enquérir de leurs besoins.

C'est aussi cela, la vie dans une commune solidaire.

mercredi 8 décembre 2010

Infos

Une fois n'est pas coutume, ce mois-ci, le magazine publicitaire du maire actuel est arrivé dans ma boîte aux lettres le 6, ce qui constitue un exploit. Le mois dernier, je ne l'ai pas reçu.

Malgré tout, c'était trop tard pour participer au Téléthon. Heureusement que l'on peut donner par Internet.

Détail amusant: le maire actuel figure encore 7 fois sur les photos. Pas de doute, il est bien superstitieux.

Ce qui est aussi très amusant c'est de voir comment la désinformation est élevée au rang de vérité absolue, par ce groupe. On donne une moitié d'information, mais pas la totalité qui pourrait nuire à la crédibilité des propos du chef suprême.

Les citoyens attentifs, pour être complètement informés, devraient aller lire les comptes rendus des conseils ainsi que le rapport du commissaire enquêteur sur le P.L.U.  et qui sont accessibles par tous.

Pourquoi y-a-t-il toujours une si grande différence entre les propos tenus et les actes ? Par chance, nous sommes dans un pays où une opposition peut exister malgré les embûches et les difficultés nombreuses.

Pourquoi des gens, sans doute pas pires que d'autres, se conduisent-ils en autocrates dès qu'ils croient avoir une petite parcelle de pouvoir et perdent-ils tout sens des réalités et du respect des autres ?

dimanche 5 décembre 2010

CHAUD

Cela peut paraître étonnant de dire cela en ce moment de froid, de neige et de verglas, et pourtant l'Organisation météorologique mondiale, a annoncé à Cancun,  que 2010 est en train de devenir l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées.

Par ailleurs 2001-2010 est la décennie la plus chaude jamais enregistrée depuis que nous enregistrons les températures en 1850. 

Le sommet de Cancun, au Mexique, qui réunit 190 pays, essaie de trouver un consensus pour sauver ce qui peut encore l'être du protocole de Kyoto. Ce n'est pas facile, tous les pays n'ayant pas les mêmes priorités. Et pourtant, pendant que nous ratiocinons à perte de vue, la planète continue de se dégrader.

À notre niveau, ce que nous pouvons faire, comme ne pas surchauffer les habitations, nous devons le faire. Et en plus c'est mieux pour notre santé.


vendredi 3 décembre 2010

Alien ?

La NASA a découvert une nouvelle forme de vie, totalement différente de tous les organismes vivants connus à ce jour sur notre planète.

J'ai lu cette information sur le site du Nouvel Obs, qui faisait référence à un site américain spécialisé dans les nouvelles technologies : www.gizmodo.com

La NASA dit que c'est " la vie telle que nous ne la connaissons pas ".  Sur notre terre, tout ce qui vit, de la plus petite amibe à la plus grosse baleine, est composé de 6 éléments : carbone, hydrogène, azote, oxygène, phosphore, et soufre.

C'était vrai jusqu'à maintenant, mais une scientifique de la NASA et son équipe ont trouvé une bactérie dont l'ADN est complètement étranger à ce que nous connaissons actuellement. Bactérie trouvée dans le lac MONO en Californie utilise de l'arsenic dans sa construction. 

Je me demandais si c'était un hoax, mais des journaux très sérieux reprennent l'information depuis ce matin, car la NASA devait faire une conférence de presse hier.




jeudi 2 décembre 2010

Eaux pluviales

Parmi les solutions possibles pour limiter le ruissellement des eaux pluviales dans les zones très urbanisées, Actu-environnement propose le stockage souterrain. La ville de Metz vient d'inaugurer un bassin de 8 500 m3, qui sera mis en service en février, et aidera ainsi la ville à atteindre le bon état écologique des eaux ainsi qu'édicté dans la Directive cadre sur l'eau.

Les eaux ainsi retenues provisoirement, qui sont souvent chargées en polluants ( huiles, carburants, produits phytosanitaires...) sont ensuite renvoyées pour être traitées dans la station d'épuration.

À Villers, nous avons construit en même temps que la station, le bassin tampon décanteur qui permet de stocker les eaux en cas de grosses pluies, et éviter que ces eaux n'aillent directement dans l'Automne pour les polluer. 

Mais nous avons aussi en 2002, au moment de la construction des immeubles de l'allée E.Dantes, créé une chaussée réservoir sur une petite partie de cette zone, dans le but de récupérer le trop plein des eaux pluviales et de les renvoyer dans le réseau vers la station ensuite. 

L'idée générale, dans tous les travaux faits pendant ce mandat,  était de ne pas trop bétonner pour permettre un meilleur écoulement des eaux et une meilleure pénétration dans le sol.

Par cette bonne gestion des eaux, nous protégions le milieu naturel.


mercredi 1 décembre 2010

Portait social

L'INSEE a publié le "portrait social de la France" en novembre. 

L'étude a porté sur la qualité de vie en partant des données de plusieurs dimensions. Le but étant de nous donner une meilleure connaissance de notre société et également de ses inégalités.

Le site de Maison à part, revient sur certains constats dont la pauvreté. Il semblerait que les 25% de la population dont le niveau de vie est le plus faible aient un risque de 1,5 à 2 fois plus élevé de connaître des difficultés dans les dimensions de qualité de vie étudiées.

L'Insee en tire le constat que " en 4 ans, plus d'une personne sur 5 passe par une phase de pauvreté en conditions de vie".

On peut retrouver ces documents sur le site de l'Insee. On peut lire également le rapport de 2009 d'une commission présidée par le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, à la demande du président Sarkozy, sur ses recommandations pour mieux mesurer la qualité de vie, le progrès social et le bien-être. (rapport sur la mesure des performances économiques et du progrès social).  Rapport que l'on peut trouver sur le site: 
www.stiglitz-sen-fitoussi.fr

L'idée générale étant qu'il semble toujours y avoir un écart entre les mesures habituelles et la perception de la réalité par les citoyens.

Le but était de donner de meilleurs outils de mesure pour permettre de mieux évaluer les politiques menées, dans une économie complexe.Ce rapport propose 12 recommandations : 
  1. Dans le cadre de l'évaluation du bien-être matériel, se réferer aux revenus et à la consommation plutôt qu'à la production.
  2. Mettre l'accent sur la perspective des ménages.
  3. Prendre en compte le patrimoine en même temps que les revenus et la consommation.
  4. Accorder davantage d'importance à la répartition des revenus, de la consommation et des richesses.
  5. Élargir les indicateurs de revenus aux activités non marchandes.
  6. La qualité de vie dépend des conditions objectives... Il conviendrait d'améliorer les mesures chiffres de la santé, de l'éducation, des activités personnelles et des conditions environnementales....
  7. Les indicateurs de la qualité de vie devraient, dans toutes les dimensions qu'elles recouvrent, fournir une évaluation exhaustive et globale des inégalités.
  8. Des enquêtes doivent être conçues pour évaluer les liens entre les différents aspects de la qualité de vie de chacun, et les informations obtenues devront être utilisées lors de la définition des politiques dans différents domaines.
  9. Les instituts de statistiques devraient fournir les informations nécessaires pour agréger les différentes dimensions de la qualité de vie, et permettre ainsi la construction de différents indices.
  10. Les mesures du bien-être, tant objectif que subjectif, fournissent des informations essentielles sur la qualité de vie..
  11. L'évaluation de la soutenabilité nécessite un ensemble d'indicateurs bien défini...
  12. Les aspects environnementaux de la soutenabilité, méritent un suivi séparé. Il est nécessaire que l'un d'eux indique clairement dans quelle mesure nous approchons de niveaux dangereux d'atteinte à l'environnement.
Ce rapport de l'avis même de ses auteurs ne fait qu'ouvrir le débat. L'Insee travaille à se rapprocher de ces recommandations.


PHOSPHATES

Environ 50% des phosphates rejetés dans les eaux françaises proviennent des produits d'entretien ménagers, selon la lettre de Good Planet.

La plupart des produits ménagers contiennent des substances chimiques dont certaines peuvent avoir des effets néfastes pour la santé, et peuvent entraîner une modification et une dégradation des milieux aquatiques.

On trouve maintenant des produits d'entretien écologiques. Mais pour ma part, j'ai redécouvert le vinaigre blanc. On peut pratiquement tout faire avec selon qu'on l'utilise froid ou chaud.

Finalement, on invente rien, et on revient à des produits qui ont fait leurs preuves et qui présentent moins de danger pour nous et pour l'environnement. Et en plus c'est nettement moins cher.

mardi 30 novembre 2010

DONS

Vendredi et samedi, je suis allée aider, pendant quelques heures, les organisateurs de la collecte pour la banque alimentaire.

À Villers, c'est la Croix Rouge qui s'en charge. 

Il faudrait, si cela n'a pas encore été fait, avoir une étude sur la sociologie des donateurs, ou, du moins, sur ceux, très peu nombreux,  qui refusent, alors qu'ils en ont largement les moyens.

Je crois l'avoir déjà dit, mais il faut beaucoup de dévouement, pour organiser et gérer, semaine, après semaine des associations qui s'occupent des plus démunis. Toutes et tous sont de vrais bénévoles, ( pas des occasionnels comme moi), présents à longueur d'année, alors qu'ils pourraient passer leur temps à se promener, où à ne s'occuper que d'eux.

Ces personnes méritent notre admiration, et selon moi, ce sont elles qui devraient recevoir les médailles, qui sont trop souvent distribuées sans discernement, à moins méritants.

vendredi 26 novembre 2010

Alzheimer

Lu dans le New York Times d'hier : la Corée du Sud déclare la guerre à la maladie d'Alzheimer, en faisant participer des enfants à des expériences pour leur faire comprendre le handicap des personnes atteintes par cette maladie.

Ce pays est l'un de ceux dans lesquels le vieillissement de la population est le plus rapide, en raison d'un taux de natalité très bas. Avec déjà plus de 9% de malades dans la population des plus de 65 ans, ils ont lancé une remarquable campagne d'information et de formation. 

On a fait porter, à des enfants de 11 à 13 ans, des attelles, des lunettes aux verres dépolis, des harnais avec des poids, et ensuite il leur a été demandé de faire l'expérience "de l'ouverture de la porte" et "des toilettes", pour leur montrer ce que ressentent les personnes âgées, fragiles ou malades.

Des milliers de gens sont ainsi entrainés pour faire face aux premiers symptômes, pour les reconnaître et pour prendre soin des malades.

L'idée, c'est que les malades ne soient plus cachés, et que les familles sortent de leur isolement. Des centaines de centres de soins de proximité ont été créés.

Pour financer tout cela, la Corée du Sud  a créé un système d'assurance payé par une augmentation de 6,6 des cotisations d'assurance maladie.

La présidente de l'association qui forme les aidants, infirmiers et aides soignants, mais aussi tous ceux qui sont en contact avec les malades, est parfois découragée par l'immensité de la tâche, mais dit-elle : "même les plus hautes montagnes, vous craignez de ne pouvoir les bouger, mais si vous décidez de commencer pierre par pierre, vous finissez par trouver le chemin pour déplacer la montagne".

L'article, très long relate ces expériences, et nous pourrions peut-être nous inspirer de l'expérience des Coréens du Sud,  pour impliquer toute la population, et non seulement les familles ou les soignants de ces malades.


jeudi 25 novembre 2010

Emballages

Cette semaine est la " Semaine de réduction de nos déchets ".

Selon l'Ademe, nous jetterions 125 kg par an et par habitant de déchets non organiques. Parmi ceux-ci les sur emballages tiennent une grande place. 

Un militaire français, caporal-chef du génie parachutiste de Montauban, a décidé de lancer une pétition au niveau européen. 

Il faut un million de signatures pour pouvoir saisir le parlement européen pour que celui-ci édicte des normes et fasse pression sur les industriels.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez signer la pétition en copiant le lien ci-dessous. Elle s'affiche en anglais, mais si vous cliquez sur le drapeau français (en haut de la page) vous l'aurez dans notre langue.




Cette pétition circule également sur facebook.

Le Monde d'hier faisait mention d'initiatives déjà prises dans quelques entreprises. La plus surprenante est anglaise. Sainsbury's a fait très fort en s'attaquant aux mythiques bouteilles de lait en verre. Depuis cet été la vente de lait est maintenant en poche plastique qui s'insère dans une carafe ad hoc. L'entreprise a distribué gratuitement 500 000 carafes. Et le succès est au rendez-vous.

Encore un petit geste pour notre planète : signez ...

mercredi 24 novembre 2010

Reconnaissance, suite

Pour faire suite à ma chronique d'hier, on m'a signalé qu'une plaque, avec le nom du maire actuel, et par ailleurs président de la CC, soulignait maintenant la restauration de la piscine !!! Je ne suis pas allée vérifier. L'excuse serait la présence d'un champion de natation. Belle excuse ...

Une plaque pour une restauration, c'est nouveau, mais cela relève du même besoin de mettre son nom partout pour la postérité.

Pendant le mandat du précédent maire socialiste, il y avait eu plusieurs inaugurations de ce genre : comme des peintures refaites dans un gymnase, construit dans les années de mandat de son prédécesseur.

Mais jamais nous n'avions eu droit à une plaque.

Les pharaons, comme les empereurs et les rois ont toujours cherché à laisser leur empreinte par de grands travaux.  

Est-ce que la réfection d'une piscine peut être considérée comme faisant partie des grands travaux ? À l'évidence c'est ce que semble croire notre potentat local ... 

Pauvres de nous avec de telles ambitions au ras du sol.

mardi 23 novembre 2010

Reconnaisance

Le besoin de reconnaissance que l'on peut remarquer chez certains humains me surprend toujours, et les amène à se rendre ridicules assez souvent.

C'est le cas du maire actuel avec sa manie de hurler à chaque conseil ou presque : "c'est moi qui préside, c'est moi le chef ". Démontrant au passage une faiblesse incroyable.

On peut se demander ce qui dans sa vie passée a pu le rendre aussi fragile. Outre que ses colères sont très mauvaises pour sa santé, je crains à chaque fois qu'il ne fasse une attaque cérébrale, elles donnent une très mauvaise image de lui et de la manière dont notre ville est gérée.

L'important dans une vie, ce n'est pas ce que les gens pensent de vous, c'est ce que vous, vous pensez de vos actes. Avez-vous toujours essayé de faire de votre mieux, c'est la seule chose qui compte. 

Les honneurs ne sont que des hochets qui font perdre de vue l'essentiel d'une vie, et les courtisans disparaissent aussi vite qu'ils étaient apparus. Pourquoi tant d'humains se laissent-ils séduire par des mirages. 

Suivre son chemin en essayant toujours d'améliorer ce qui en a besoin, permet de vivre plus sereinement.

dimanche 21 novembre 2010

VITRAIL

La Société historique de VILLERS avait organisé hier soir une conférence sur les "VITRAUX DANS L'AISNE".

La conférencière était Christiane RIBOULLEAU,  chercheur,  au service régional de la culture et du patrimoine de Picardie.

L'Aisne compterait environ 850 églises ainsi que de nombreux autres édifices avec des vitraux, que C.RIBOULLEAU appelle des "verrières". Elle a recensé les vitraux d'environ 500 bâtiments et nous a présenté des photos, avec les explications nécessaires. Ce qui nous fera sans aucun doute, regarder ces vitraux plus attentivement.

Nous avons assisté à une conférence particulièrement passionnante et instructive, sur les modes de fabrication, les différentes époques, et les différentes raisons pour lesquelles des particuliers offraient un vitrail. Cette conférencière a fait un travail formidable, même s'il n'est pas terminé, parce que sa direction lui a confié un autre dossier. 

Auparavant, il y avait eu la messe de la Sainte-Cécile, avec l'Harmonie municipale. 

samedi 20 novembre 2010

Conseil du 18 novembre

Après la réunion d'information sur le P.L.U. nous avons enchaîné avec le conseil municipal.

Comme à l'accoutumée, le fan club du maire actuel était présent. Les pauvres, ils doivent s'ennuyer, depuis si longtemps qu'ils sont en retraite.

Une nouvelle élue est arrivée en remplacement d'une autre qui ressemblait à l'arlésienne. 

Vote des augmentations annuelles des divers tarifs. Puis il nous a été demandé de voter sur la prise de la compétence voirie par la CC. Cette compétence était déjà passée au précédent mandat. Ce vote visait à élargir cette compétence aux dépendances des voiries reconnues d'intérêt communautaire, hors agglomérations et dans les zones d'activités communautaires. 

Puis est arrivé au vote, le projet de cession de 54 logements du CIL aux locataires occupants. Le maire actuel est totalement contre, comme il l'avait déjà écrit au préfet, mais il était obligé de passer en délibération.

J'étais allée m'informer auprès du CIL afin de connaître les conditions demandées et ce qui se passerait si les locataires refusaient: impossible de les faire partir. Ils pourraient continuer à être locataires aussi longtemps qu'ils le voudraient. Un projet semblable est réalisé à CHATEAU THIERRY.

Renaud a essayé de donner son point de vue, après avoir contacté la direction du CIL pour connaître exactement les conditions de vente et les prix. Quand je dis qu'il a essayé, le mot est juste, car le maire actuel en a profité pour nous redire à plusieurs reprises que c'était lui qui présidait, et pour s'en prendre violemment à Renaud, à sa naissance etc... Nous avons voté contre une délibération refusant d'offrir aux locataires la possibilité d'acheter leur logement, à un prix très raisonnable, compte tenu des prix de vente dans les agences.

Nous avons également demandé à ce qu'un représentant du CIL vienne expliquer le projet. Demande refusée ....  C'était pourtant une bonne manière de comprendre ce projet.

Ensuite délibération pour les modifications du P.L.U. que nous avons votée, suite aux explications fournies  un peu plus tôt par le responsable de l'urbanisme. Petite anecdote: en 2006, des élus dissidents avaient refusé de voter le PLU parce qu'une parcelle, (propriété d'un membre de leur groupe) était restée en zone inconstructible, malgré les demandes pressantes.  Et pourtant, jeudi soir, ils ont voté alors que cette parcelle n'a pas changé de destination !!!!

Petit retour sur ma chronique d'hier, à propos de la volte face du maire actuel sur le classement d'une parcelle en espace boisé, pour empêcher des constructions, alors qu'il avait signé le permis modificatif :

La contorsion semble être une habitude des maires socialistes, car pendant le mandat 1989/2001, un fait semblable s'est produit: la maison natale d'Alexandre DUMAS a été mise en vente. Un cotterézien s'en est rendu acquéreur, le maire socialiste de l'époque  n'a pas demandé la préemption, puis, ensuite a voulu se raviser en se rendant compte, après coup, de quelle maison il était question. Mais malgré les pressions, il était trop tard. 

Un maire, même socialiste, n'a pas tous les droits ....

vendredi 19 novembre 2010

Modification P.L.U.

Hier soir, avant le conseil, nous étions conviés à une réunion plénière pour nous présenter les modifications soumises à notre vote.

La modification a été faite avec l'appui du même bureau d'études qui nous avait aidé pour la refonte de ce même PLU, commencée en  2004 et votée en 2006. Et sous la direction du même responsable du service urbanisme de la Ville, ce qui était une garantie de parfaite connaissance du dossier.

3 points principaux:
- le classement  en zone d'habitation d'une parcelle de 19 503 m2, qui était auparavant en zone mixte, et qui est située entre l'avenue de Compiègne et la rue Nino Mascitti. Il y aurait un projet d'aménagement, à court ou moyen terme, pour 23 lots et 13 maisons de ville.

- la création d'un périmètre d'attente pour toute la zone de la route de Paris, après Carrefour, et des deux côtés de la route. Ce périmètre gèle tout projet, pour permettre une réflexion globale sur cette zone et éviter des constructions anarchiques. Ce périmètre est établi pour 5 ans. Et tombe de lui-même à la fin de ces 5 années, s'il n'y a pas eu d'orientation clairement établie à ce moment là.

- un autre périmètre d'attente est créé pour l'aménagement de la zone gare/silo, en l'attente d'une réflexion globale d'aménagement. Ce qui peut provoquer quelques difficultés pour les propriétaires de l'impasse des Tourterelles et de l'impasse du Marchois. J'espère que ces difficultés pourront être réglées au cas par cas. 

Il y a également quelques précisions dans le règlement. 

L'ensemble étant cohérent, nous l'avons voté.

Mais deux choses sont très étonnantes: Vous avez pu constater que des travaux sont commencés dans l'ancienne propriété d'Aulnay. Cette propriété a été vendue à deux acquéreurs, l'un pour la partie déjà construite et l'autre pour le reste. Un permis de construire, en règle et avec l'aval de l'architecte des bâtiments de France, pour 4 petits immeubles de standing, a été délivré en 2007, arbres préservés et d'autres replantés.

En raison de l'arrêt brutal de l'immobilier, ( crise financière) ce projet n'a pu aboutir dans sa forme initiale, et a été repris par des organismes HLM. Un permis modificatif signé par le maire actuel en juin 2009, entérinait le projet.

Et subitement le maire actuel, change d'avis et dans le cadre de la modification du P.L.U, veut empêcher toute construction dans cette propriété.

Dans son rapport le commissaire enquêteur cite: "au regard des éléments développés, nous estimons que le classement de cette parcelle en espace boisé classé est dépourvu de base légale"
Un peu plus loin, le commissaire écrit : "il nous est difficile de comprendre que la municipalité actuelle qui, en 2009 a accordé un modificatif au permis de 2007, et qu'aujourd'hui par l'introduction de cet EBC, empêche cette réalisation"

Il ajoute également qu'au cas où la ville s'entêterait, il faudrait penser aux conséquences financières, ( pour rembourser les frais d'achats, d'études et de construction et dommages et intérêts...).

Cette question a été escamotée en réunion plénière, nous avons juste été informés que la zone projetée était supprimée, sans explication. Il faut aller lire le dossier, disponible au service patrimoine, comme la loi l'exige.

Autre motif d'étonnement: en parlant d'une étude à venir sur le quartier de la gare, j'ai rappelé au maire actuel, par ailleurs président de la CC, qu'une étude avait déjà été faite. Il n'était pas au courant ! Cette zone étant réservée à des activités industrielles, commerciales et artisanales donc de la compétence CC.

Il y a un problème, si nous ne sommes plus élus à la CC, il reste de très nombreux élus des petites communes, et comme en plus il est très proche de l'ancien président, il est incompréhensible que personne ne l'ait mis au courant. 

Voilà comment cette Ville et cette CC sont gérées .....

J'ai eu la très nette impression que nous n'avions pas été nombreux à allés  voir le rapport du commissaire enquêteur. 


jeudi 18 novembre 2010

Dépenses justifiées ?

Un chroniqueur du Monde faisait hier des comparaisons de dépenses, qui n'ont rien à voir les unes avec les autres, mais qui donnent le tournis et nous font nous interroger sur le bien-fondé de certains de nos actes

Il racontait, par exemple que les dépenses pour le voyage de M.OBAMA en Asie, ce mois-ci, s'élevaient à environ 200 millions de dollars par jour !!! (le coût d'une journée de guerre en Afghanistan).

2 000 personnes pour l'accompagner dont 500 agents de sécurité, 13 avions gros porteurs, plus  Marine one, l'hélico présidentiel, plus Air Force One.

Pendant ce temps-là, en HAÏTI, pour faire face à l'épidémie de choléra les Nations Unies, demandaient 136,9 millions de dollars. Mais qui se soucie des Haïtiens ?

À rapprocher également du 1 283 695 300 dollars qui vient d'être dépensé pour des ventes d'art contemporain en 15 jours à New York. 

Rien à voir, c'est évident, mais tout de même un certain malaise...

mercredi 17 novembre 2010

MAGAZINE

Aujourd'hui 17 novembre, toujours pas reçu le magazine de la ville. Je ne suis pas la seule. Je suis donc allée le chercher à la mairie, en allant demander quelques éclaircissements à propos du conseil municipal de demain.

La personne qui distribue ce magazine est absente, pas vraiment remplacée, cela ne gêne personne à l'évidence, et pourtant, si la tribune n'est pas remise pour le 15, nous avons une remarque. Pour ma part, je l'envoie par mail et je demande un accusé de réception, pour pouvoir justifier de la date.

Demain avant le conseil, nous aurons une réunion plénière sur la modification du P.L.U. Ayant suivi toute la mise en place de ce document, pendant le précédent mandat, je suis particulièrement intéressée par les modifications et ce que cela peut suggérer pour le futur développement de la ville. C'est un dossier très intéressant à suivre. 

Il semble que les recommandations du commissaire enquêteur soient suivies, ce que nous devrions pouvoir vérifier demain.

lundi 15 novembre 2010

GACHIS

Selon un récent dossier de presse de France  Nature Environnement/Réseau des épiceries solidaires, à l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation qui avait lieu le 15 octobre, chaque Français jette par an,  en moyenne 7 kilos de produits encore emballés....

Chiffre qui ne tient pas compte du pain rassis, des fruits et légumes avariés. En tout ce serait donc près de 20 kilos de total gâchis.

L'ensemble des pertes est estimé au total à 55% de la production mondiale agricole.

Selon le chargé de  mission agriculture pour France Nature Environnement:

"Il ne faut pas oublier que le gaspillage alimentaire représente autant de pollutions des sols inutiles ou de consommation d'eau pour irriguer ces mêmes terres. Il est certain que des économies importantes pourraient être réalisées, économies qui permettraient probablement d'éviter d'avoir à doper la production agricole à grands coups de pesticides ou de déforestation, sans compter également les bénéfices économiques et sanitaires pour la population".

Combien de fois, s'aperçoit-on d'une date limite de consommation dépassée, sur un produit oublié au fond du réfrigérateur ou d'un placard ! 

Dans ce dossier des gestes simples sont proposés:

- organisons notre réfrigérateur,
- cuisinons les restes,
- faisons les courses avec une liste; (c'est vrai depuis que je le fais, plus d'achats inutiles)
- gérons les dates de péremption
- compostons ......
- achetons moins et mieux !!!

Juste avant les achats de Noël, c'est le moment de prendre de bonnes résolutions !!!

dimanche 14 novembre 2010

FABLE

ESOPE,  FABLES, 6 siècles avant notre ère, environ.

"Un renard affamé aperçut de belles grappes de raisin qui pendaient d'une treille Il s'approche pour essayer de les attraper: il se met sur la pointe des pattes, il s'étire, s'étire... mais ne parvient même pas à prendre le plus petit grain entre ses dents. Agacé et déçu, il finit par s'en aller en marmonnant pour lui-même : "Même pas mûrs ces raisins!"

De la même façon certains hommes, incapable d'atteindre leurs objectifs à cause de leur propre incompétence, préfèrent accuser les circonstances. "

J'ajouterais, qu'ils préfèrent accuser les autres pour leurs échecs.

Texte tiré du Manuel de la sagesse antique.

Haine

SOPHOCLE, environ 4 siècles avant notre ère, faisait dire à ANTIGONE: "Je ne suis pas née pour partager la haine, mais l'amour."

Pourtant 2 400 ans plus tard, la haine habite toujours nombre d'individus. J'en ai encore eu la démonstration jeudi dernier au cours du repas des associations patriotiques.

Pour une raison que j'ignore, un ancien adjoint s'en est une fois de plus, pris à l'ancien maire, et indirectement à moi, à propos de logements sociaux dont nous n'aurions pas besoin. La démonstration était fausse mais ses propos étaient tenus avec une virulence et une haine inimaginables. Cela n'a duré qu'un instant, mais une personne assise en face, en est restée stupéfaite et choquée. La démonstration était fausse et cette spectatrice, en était témoin, car elle était intéressée pour acquérir un appartement dans le projet concerné, avant que la crise ne fasse annuler ce projet.

Peu de temps après, comme tous les 11 novembre, j'ai offert le champagne à la table pour mon anniversaire. Cet ancien adjoint a même refusé une coupe.....

Où la haine peut-elle aller se nicher....

Pour ma part, la haine n'est pas un sentiment que je ressens. Cela ne concerne que les personnes qui l'expriment. C'est leur problème, mais je les plains d'être aussi négatifs. Et je continue à me conduire avec courtoisie, même avec eux.  

Des désaccords peuvent exister, certains insurmontables, mais ce n'est pas une raison pour haïr ceux qui ne pensent pas comme vous.

vendredi 12 novembre 2010

COMMUNICATION

Aujourd'hui, 12 novembre, dans ma rue, toujours pas de VILLERS MAGAZINE.....

À quoi cela sert-il de dépenser autant pour un journal qui n'est pas distribué intégralement. 

La fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, a publié la semaine dernière une note sur les élus locaux et le coût de la communication. L'auteur fait remarquer que certaines régions ont un budget communication plus important que celui de l'État, pour s'adresser à quelques millions de personnes, contre 63 millions pour l'État.

Deux propositions ont été avancées  dont une limitation à un pourcentage du budget, et une taxe sur les dépenses de communication. En tenant compte du fait que beaucoup de dépenses de communication sont ventilées sur plusieurs comptes sans que l'on sache très bien quel en est le total, car il est très difficile de connaître l'ensemble des coûts.

C'est la même chose pour les frais de représentation, et ceux des fêtes et cérémonies, ainsi que celui des divers pots.  

La transparence est un long chemin, et nous n'en sommes qu'au tout début...





mercredi 10 novembre 2010

GAS OIL

D'après GOOD PLANET, SUEZ ENVIRONNEMENT, par l'intermédiaire de sa filiale SITA UK, a fait le choix de donner une deuxième vie aux déchets en plastique en les transformant en gas-oil immédiatement utilisable. 

SITA a annoncé son intention de construire dix usines au Royaume-Uni en utilisant la technologie d'une petite société britannique, qui a cédé sa licence pour plusieurs pays européens.

La mise en service de la première de ces usines aurait lieu à Londres fin 2011.

Sur une tonne de déchets plastiques traitée dans ces usines, 75% seront convertis en gas-oil  et 15 à 20% en kérosène.

À terme selon SUEZ ce processus " devrait conduire à un coût inférieur à celui du gas-oil normal".

Ce serait bien si cela fonctionnait vraiment, mais il va falloir attendre quelques années avant de voir la rentabilité, et il est à parier que les géants des carburants ne vont pas voir cela d'un bon oeil....

lundi 8 novembre 2010

Histoire de pizzas

Lu sur le NEW YORK TIMES de samedi:

Une chaine de pizzas, avait de gros soucis car ses ventes avaient chuté, et une étude sur les chaines de ce produit avait estimé que les clients quittaient cette marque car elle était considérée comme ayant les pizzas  les moins bonnes.

Domino's pizza, puisque c'est de cette chaine dont il s'agit a fait appel à une organisation appelée "Dairy Management". À la suite de quoi, la chaine a développé une nouvelle pizza avec 40% de plus de fromage, et procédé à une intense campagne de marketing pour remonter ses ventes.

Le succès est au rendez-vous et la chaine a augmenté ses ventes avec un pourcentage à deux chiffres.

Mais le problème, c'est que maintenant une tranche de ces pizzas contient environ les deux tiers de la consommation journalière recommandée en graisses saturées. Les dites graisses étant très caloriques et souvent associées à de nombreuses maladies.

Le plus surprenant dans tout cela, c'est que "Dairy Management", n'est pas une société privée, mais c'est   une création du Département d'État américain de l'Agriculture qui par ailleurs est au centre de la campagne anti obésité, et qui décourage dans ses campagnes la consommation excessive de graisses.

Actuellement les Américains mangent trois fois plus de fromage qu'il y a 30 ans. Madame OBAMA a appelé à l'aide les restaurateurs, en septembre, pour qu'ils l'aident à combattre la prolifération de nourriture comprenant trop de fromage.

Mais, loin des bonnes résolutions, les secrétaires d'État à l'Agriculture, de ce président comme du précédent, se sont mis d'accord non officiellement pour promouvoir les menus avec beaucoup de fromage.....

Le département de l'Agriculture se défend en affirmant que les Américains consomment moins de lait et que par conséquent cette consommation de fromage est une source importante de calcium...

Pas facile de trouver l'équilibre entre la santé, les consommateurs et les producteurs. 

Poème

Juste un petit poème, à l'intention d'amis qui sont souffrants ou qui sont dans la peine en ce moment.

Tiré des "Chemins spirituels", petite anthologie des plus beaux textes tibétains, de Matthieu RICARD. Oui, je sais, encore lui, mais j'aime ce qu'il écrit et ce qu'il transmet.

NAGARJUNA (1er siècle)

Si cette vie que bat le vent de mille maux
Est plus fragile encore qu'une bulle sur l'eau,
Il est miraculeux, après avoir dormi,
Inspirant, expirant, de s'éveiller dispos !

Un peu d'optimisme sous la pluie de novembre......

dimanche 7 novembre 2010

Samedi 6

Hier, je suis allée à l'assemblée générale du Cyclo club. Ce club très actif, 62 membres, présente toujours un bilan impressionnant en kilomètres parcourus: soit sur un an 54 688  et en prix rapportés. Ils ont même été 16 pour gravir le mont Ventoux pendant le mois d'août. Association très conviviale.

Ensuite, concert de la chorale La Salamandre, qui fait partie de l'Harmonie municipale. Hier soir cette chorale chantait avec celle de Bétheny. Environ une centaine de choristes en tout.

Beaucoup de choristes donc,  mais très, très peu de spectateurs. Il semble qu'il y ait eu un problème de communication. J'étais triste pour eux, car chanter devant une salle pratiquement vide ne les récompense pas pour le travail fourni, par eux et par leur chef de choeur. 

Ce qui peut surprendre aussi, c'est que les musiciens de l'Harmonie sont rarement présents. Pourquoi une telle coupure entre les groupes d'une même association?

Ce concert était pourtant inscrit sur le bulletin municipal, mais beaucoup ne l'ont pas encore reçu.

Le matin, il y avait un défilé de 6 élus, avec quelques retraités de la fonction publique et une poignée d'autres participants. En tout moins de 50 personnes. Pour une fois pas d'écharpe tricolore. Peut-être ont-ils compris, que lorsqu'ils la portent, ils représentent la ville entière. Or la Ville est plurielle et n'a pas a être représentée de manière sectaire.

J'ai reçu une invitation pour la messe et le pot de la SainteCécile, et j'y ai appris que le maire offrait le vin d'honneur. Je suppose donc qu'il le fait sur ses deniers personnels, car sinon, ce serait indiqué: offert par la Ville de Villers-Cotterêts. 

samedi 6 novembre 2010

Contrariée

Hier soir, conseil communautaire, ultra rapide comme de coutume, mais sans oublier l'inévitable pot, auquel je n'assiste pas.

En sortant, l'adjointe qui s'était rendue acquéreur de l'immeuble à l'angle de la rue de l'Hôtel de Ville, m'a demandé pourquoi j'avais écrit au maire au lieu de lui en  parler. Ce courrier semble l'avoir contrariée. En effet, elle ne comprend pas que l'on puisse être surprise  de voir un local, que tout désignait pour une préemption, être finalement acheté par une élue.

Je suppose que ses propos sont le fait de son inexpérience, car il est bien évident que seul le maire actuel est responsable en fin de compte, de ce qui est soumis à préemption  ou pas,  et de ce que font ses adjoints.

Il a été suffisamment question tout l'été, dans les médias, de conflits d'intérêts, et de demandes répétées de démission d'élus, pour ne pas ignorer que les Français sont maintenant très attentifs à ces sujets.

Il y a peu, le maire actuel, nous faisait des reproches virulents pour n'avoir pas utilisé ce droit de préemption pour la "maison d'Aulnay". Ce domaine était vraiment hors de prix pour les finances locales, ce qui n'était pas le cas de l'immeuble concerné par mon courrier.

On ne peut pas professer l'ambition de défendre le commerce, et ensuite ne pas le faire quand l'occasion se présente. À moins que la Ville n'ait plus les finances nécessaires.....

Dans le futur, quand des occasions comme celles-ci se présentent, il serait bon d'en informer l'ensemble du conseil, même si ce n'est pas illégal de ne pas le faire. Mais cela permettrait d'éviter les soupçons légitimes.


jeudi 4 novembre 2010

Superstition?

Une cotterézienne facétieuse, autant qu'attentive, m'a fait remarquer que le maire actuel apparaissait en moyenne 7 fois dans chaque bulletin de propagande, en plus de sa photo en page de garde. Je n'ai pas vérifié, mais la question se pose:

Serait-il superstitieux? 

Le 7 serait un nombre de chance pour les uns, le contraire pour d'autres, comme le chiffre 13.

Le chiffre 7 est souvent cité dans les principales religions: le monde a été créé en 7 jours par Dieu,  les musulmans tournent 7 fois autour de la Kaaba. On trouve  ce chiffre partout: les 7 jours de la semaine, les 7 péchés capitaux, les 7 plaies d'Égypte, les 7 vertus capitales, les 7 couleurs de l'arc en ciel, les 7 notes de musique.....

Peut-être que sa propre SYBILLE lui transmet des oracles trop abscons, ce qui expliquerait l'immobilité dans laquelle se trouve notre ville.

mercredi 3 novembre 2010

Bombes vertes

Lu sur un blog de bonnes nouvelles:


À LOS ANGELES, des distributeurs de bonbons sont transformés en distributeurs de graines, pour permettre à chacun de participer à la "guerrilla du jardinage". L'idée étant de replanter dans l'espace urbain, entre les dalles des trottoirs, les parkings.....,  partout où il y a quelques centimètres de terre. Pour ce faire, on prend dans le distributeur quelques graines que l'on sème.


Ce projet est repris en France par un groupe qui sera présent au Salon Marjolaine du 6 au 14 novembre au Parc Floral de Paris.

L'idée peut paraître folklorique, mais le projet est tout à fait sérieux, reverdir nos villes, ce qui permet un meilleur écoulement des eaux pluviales et une meilleure pénétration dans la terre.

Nous avions commencé, en essayant de mettre moins de ciment et de bitume, malheureusement ce projet n'est pas été suivi d'effets.

Et que de récriminations, lorsque nous avions mis de la pelouse, avenue Saint Nicolas. Les trottoirs servaient de parking et la terre avait tellement durci que l'eau de pluie ne pénétrait pas. Des riverains craignaient pour leurs véhicules et pourtant la voie est si large qu'elle permet sans difficultés le stationnement sur la route, dans le respect du code de la route. J'étais allée frapper à toutes les portes pour expliquer le projet qui avait fini par recueillir une majorité d'avis positifs. 

Il y a un site écossais: http://kabloom.co.uk/ qui vend des "grenades florales" donc cette idée se propage un peu partout. 


mardi 2 novembre 2010

TOUSSAINT

Cette fête religieuse, suivie du jour des morts, est là pour nous faire souvenir de tous les saints connus et, ou, oubliés, ainsi que prendre le temps de nous souvenir de ceux qui ne sont plus présents.

Les cimetières sont toujours un sujet très sensible, c'est pourquoi les dégradations commises par des voyous dans ces endroits sont toujours très choquantes.

En 8 mois, selon la direction centrale de la sécurité publique, relaté par Le Monde,  il y a eu 387 dégradations, visant des lieux de cultes catholiques, juifs ou musulmans.

Ce qui représente 323 sites chrétiens, 36 sites musulmans et 28 sites juifs, qui ont été l'objet d'inscriptions insultantes, de vandalisme, de dégradations matérielles, de violation de tombes. 2010 est déjà un record.

68 personnes ont été interpellées dont 51 mineurs, et les faits se produisent majoritairement pendant le week end.

Le sociologue des religions Olivier Bobineau insiste sur " la gravité de ces faits d'un point de vue anthropologique "" Profaner une sépulture constitue un déni des origines et un déni de la mémoire que portent les vivants à leurs morts. S'en prendre au sacré, c'est aussi nier le lien social et l'idée que l'on a des devoirs des uns envers les autres ". Dans leur rapport de 2008, les auteurs proposaient que la question de la mort " aux différentes époques et dans les différentes cultures " soit davantage prise en compte à partir du collège, en littérature et en histoire.

Les sites catholiques sont plus nombreux que les sites juifs ou musulmans, ce qui explique qu'ils soient quantitativement plus touchés. Mais ont parle rarement du vandalisme des sites catholiques, ce qui choque beaucoup de catholiques.

Des députés commencent à réagir devant l'amplification de ces phénomènes de vandalisme qui portent atteinte au respect des morts. 

Il semble que dans notre société, les valeurs de respect des autres soient en pleine délitescence. 

dimanche 31 octobre 2010

Salamandre

Hier soir, la Société Historique avait convié ses adhérents à une visite nocturne des escaliers et de la chapelle du château, avec l'histoire racontée du point de vue de LA SALAMANDRE.

Décor éclairé aux bougies, narration par la voix du président, émaillée d'écrits des poètes de La Pléiade, ainsi qu'un spectacle vidéo. C'était bien fait et très documenté comme à l'accoutumée. Le vice-président de la CC, en charge du tourisme, espère pouvoir se servir de ce travail pour d'autres visites. 

Notre Salamandre, emblème royal, a été une victime collatérale de la révolution, et oubliée dans les soubresauts de l'histoire. Le but de cette visite était de nous sensibiliser, une fois de plus à la lente dégradation de notre patrimoine local.

La soirée s'est terminée par une collation conviviale. J'étais assisse au milieu d'un groupe de généalogistes locaux que l'on sent passionnés à l'extrême par leurs recherches, qui s'apparentent également à  l'Histoire.

Parmi les personnes présentes, un ancien adjoint socialiste, qui a la détestable habitude de tourner la tête en me serrant la main. J'ai tendance à croire qu'il s'agit de très mauvaise éducation, mais, soyons généreuse à quelques jours de la semaine de la gentillesse, peut-être est-il simplement pris en ma présence, d'une crise de timidité maladive, et foudroyante. C'est triste, à son âge, mais c'est son problème, pas le mien.

samedi 30 octobre 2010

Ronronthérapie

Lu dans un supplément de PSYCHOLOGIES: un vétérinaire français aurait découvert que les ronronnements félins emprunteraient le même chemin que la musique dans notre cerveau. Le résultat de ce doux bourdonnement entraînerait la production de sérotonine, hormone du bien-être, donc moins d'insomnies et humeur stabilisée.

On savait déjà que vivre avec un chat protégeait et renforçait le système immunitaire. Maintenant pour profiter de la ronronthérapie, quand le chat refuse de ronronner, on peut acheter des CD de ronronnement préenregistrés, et il existe même une application pour "smartphone".....

C'est mieux que les tranquillisants.

jeudi 28 octobre 2010

VICTIME ?

Il paraît qu'en cette période de l'année nous avons encore plus qu'à l'ordinaire tendance à nous lamenter et à nous sentir victime pour tout.

Sur le blog d'une française qui vit aux États-Unis j'ai trouvé cette histoire, qui pourrait ressembler à une fable de La Fontaine.


La légende de l'âne et du puits

Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits. L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait quoi faire.
Finalement, il a décidé que l'animal était vieux et le puits devait disparaître. De toute façon, ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne.
Il a invité tous ses voisins à venir l'aider. Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à boucher le puits.
Au début, l'âne a réalisé ce qui se produisait et se mit à crier terriblement. Puis, à la stupéfaction de chacun, il s'est tu.
Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu'il a vu.
Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui l'âne faisait quelque chose de stupéfiant : il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus.
Bientôt, chacun a été stupéfié que l'âne soit hors du puits et se mit à trotter !
La vie va essayer de vous engloutir de toutes sortes d'ordures. Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer.
Chacun de nos ennuis est une pierre qui nous permet de progresser.
Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n'arrêtant jamais. Ne jamais abandonner ! secouez-vous et foncez !




mercredi 27 octobre 2010

Paris et les ordures

Il y a des choses comme celles-ci dont on entend pas parler:

Les éboueurs seraient en grève, à Paris aussi, mais pas d'amoncellement de déchets dans les rues, pourquoi?

Tout simplement, par ce que 10 arrondissements sur 20 sont gérés par des entreprises privées, et qu'en période de grève, le maire fait travailler ces entreprises privées, y compris sur les arrondissements habituellement gérés par la régie municipale.... Surtout pas de poubelles dans les rues, çà fait désordre....

Ce qui permet au maire de dire qu'il préfère le dialogue à la réquisition. Ce qui fait dire à la CGT de la mairie, que le maire se sert du privé pour nuire au service public.

Comme quoi, les maires des grandes villes, même socialistes, sont réalistes.

lundi 25 octobre 2010

Un pied dedans et un dehors

À MARSEILLE, comme à VILLERS, les ordures sont le problème de la communauté de communes.

Le président de la communauté urbaine est un socialiste. Les socialistes et leurs alliés, si l'on en croit la presse, soutiennent les grévistes, et les incitent à durcir leur mouvement.

Pendant ce temps là, à MARSEILLE, le président de la communauté urbaine et une partie du P.S. appellent à une reprise du travail. Ils ont fini par comprendre les dégâts énormes causés à la ville, ce qui leur sera reproché aux prochaines élections. Et donc, ils ont demandé au préfet de réquisitionner du personnel pour nettoyer les rues. 

Quelles contorsions pour en arriver là.....