vendredi 2 décembre 2016

DISCRIMINATOIRE

Dans l'Union d'hier, la LDH se plaint d'une mesure qu'elle juge discriminatoire à son encontre, de la mairie de Villers.

Cette LDH a demandé à obtenir une salle pour faire une conférence. Demande faite par la LDH de Picardie et signée par le comité régional.

La ville n'a pas refusé la salle mais a appliqué le tarif, voté depuis des années en conseil municipal, pour les demandes "hors communes".

Je me souviens qu'au départ, les sommes demandées étaient si minimes, que nombre de personnes venaient faire des fêtes à Villers de préférence à leur commune, en raison de ces tarifs.

Nous avions souvent des mariages venus de région parisienne.

Depuis les tarifs pour les "extérieurs" ont été fortement augmentés comme outils de dissuasion, pour réserver les salles aux cotteréziens.

Ce qui me fait rire, c'est que cette association se plaint de discrimination, alors que j'ai moi-même, en 2011, subit la discrimination de l'association locale.

Début 2011, on me demande d'être la secrétaire de l'association, et puis peu de temps après on me signifie que ce n'est pas possible.

Motif : j'étais dans l'opposition au maire de l'époque (extrême gauche) et j'avais un blog exprimant mes désaccords.

J'ai toujours pensé que le maire avait fait pression pour me faire partir, car beaucoup pensent qu'une telle association est réservée à des gens qui pensent bien, très à gauche si possible.

Résultat, j'avais demandé le remboursement de ma cotisation que j'avais aussitôt reversée au WWF.

mardi 29 novembre 2016

PENSEZ-Y





BONNE INITIATIVE

Ce matin en faisant ma promenade habituelle dans le parc, j'ai constaté qu'une entreprise du coin était en train d'élaguer les arbres et de nettoyer l'arrière du château.

Les branchages coupés étaient aussitôt réduits en copeaux.



















La vue est ainsi dégagée et l'arrière de notre château mis en valeur, car on le voit bien même du fond du parc.

lundi 28 novembre 2016

PRIMAIRES

Nous finissons les primaires du Centre et de la Droite qui se sont bien  passées, malgré les efforts de nombres de journaleux pour mettre de l'huile sur le feu afin de pouvoir gloser sur les dissensions.

J'attends avec impatience de voir comment ces mêmes individus vont traiter les primaires socialistes.

Pour le vainqueur d'hier, c'est maintenant le plus dur qui l'attend.

À gauche cela va être le "happening" permanent en attendant de savoir quelles éminences vont se présenter, du président au premier ministre, qui tirera le premier.

Et pendant ce temps-là les pleureuses de gauche chantent les louanges du dictateur décédé.

C'est étrange, comment en France, on escamote les victimes d'un dictateur "révolutionnaire".

Les termes employés par le président sont invraisemblables. 

Il faut croire que pour nos "élites de gauche" les morts n'ont pas la même valeur selon le statut de leur tortionnaire.

Un dictateur, est un dictateur et les victimes de l'un ont autant de valeur que les victimes de l'autre.

La révolution n'excuse pas les crimes.

samedi 26 novembre 2016

PEU DE TEMPS

Peu de temps en ce moment, car ayant découvert que l'association des chats de Villers participait au marché de Noël de l'association Arts et Rencontres, et demandait des bonnes volontés pour leur faire des petits objets à vendre pour nourrir les chats qui vivent dehors j'ai décidé de ma remettre à la couture.

Alors j'ai repris ma machine à coudre qui n'avait pas servi depuis bien longtemps (heureusement que j'avais conservé le mode d'emploi) pour fabriquer un ours, un lapin, deux coussins :



















Et 3 petits chats à suspendre dans le sapin.















Une amie de Corcy m'a montré plein de choses à faire pour les prochaines ventes.

samedi 12 novembre 2016

STUPÉFACTION

Comme me le fait remarquer un lecteur, ce qui est étonnant c'est que cette élection du nouveau président américain crée une telle stupéfaction.

En effet beaucoup d'élus de base, comme je l'ai été pendant 25 ans, ont vu à quel point nos concitoyens se sont sentis oubliés et leurs problèmes non résolus par une classe politique qui ne voyait rien ou ne voulait rien voir.

Ici comme là-bas, les gens en ont marre des beaux discours et des paroles lénifiantes.

Pas étonnant donc, ce résultat, que ce soit chez nous, ou aux U.S.A.

Cette élection sera peut-être un électrochoc qui fera se réveiller nos élites, si loin de la base.

Espérons qu'ainsi il y aura moins de langue de bois, et enfin la prise en compte de la base.

jeudi 10 novembre 2016

LE PLUS TRISTE

Le plus triste dans tout cela, c'est qu'HILLARY est majoritaire en voix : 200 000 de plus, mais avec le système américain, elle a quand même perdu.

Ce n'est pas la première fois que cela arrive dans ce pays.

Une certaine GEE VAUCHER avait dans les années 80 créé ce montage :





















Reçu également :